Double concert au Musée Régional de Rimouski

CHANTS ET DANSES ...WITH STRINGS avec JEAN-FRANÇOIS LAPORTE
RENÉ LUSSIER, ROBERT M LEPAGE ET QUATUOR BOZZINI 
JEAN-FRANÇOIS LAPORTE
Musée Régional de Rimouski - 9 novembre 17h/20h
17h - Démonstration gratuite des instruments de Jean-François Laporte dans le cadre des Brunantes du Musée Régional de Rimouski.

20h  - Concert solo de Jean-François Laporte en programme double avec CHANTS ET DANSES DU MONDE INANIMÉ
Quelle réjouissance que de retrouver, 30 ans plus tard, ces deux pères fondateurs des musiques actuelles sur une même scène, une vie plus tard. Depuis le temps, Lepage a composé d'innombrables musiques de films, tandis que Lussier affrmait son statut de compositeur-improvisateur-chanteur en plus de travailler avec Robert Lepage au Moulin à Images. Toujours aussi ludiques, c'est accompagné d'un de nos grands quatuors à cordes qu'ils reviennent aux devant de la scène avec cet étonnant...with strings.

« On retrouve avec grand plaisir ces chants sans voix et ces danses arythmiques! » Réjean Beaucage, Voir

« Taking two of Montreal's most vital musicians, guitarist Rene Lussier and clarinetist Robert Lepage, and joining them with the far-ranging string quartet Le Quatuor Bozzini for a stunning album that merges chamber music, noise music, and improvisation without leaving behind melody, intention and direction; magnificent! Squid ear , USA

Jean-François Laporte: Carte blanche à un extraordinaire inventeur d'instruments et de sons fantasmagorique, fier représentants du Québec sur la scène internationale des musiques contemporaines.
Avec:
René Lussier
Robert M Lepage
Le Quatuor Bozzini
Jean-François Laporte

Né à Montréal en 1957, le guitariste René Lussier est une des figures dominantes de la musique innovatrice québécoise. Compositeur prolifique et éclectique, il n’a cessé, depuis la fin des années 70, d’initier de nouveaux chantiers musicaux en s’alliant à des musiciens issus de tous horizons. Co-fondateur et membre du collectif Ambiances Magnétiques de 1986 à 2000, il a lui-même produit et réalisé la majorité de ses disques. Seul ou en collaboration, il a composé plus de 55 musiques de film. Passionné par l’improvisation, il anime régulièrement au Québec et en Europe des ateliers consacrés à cette pratique. Depuis 2002, il s’adonne également à la chanson et présente un spectacle solo intitulé Le Prix du bonheur.
http://www.renelussier.ca

 

Robert Marcel Lepage produit des CD, des BD, des BOF et des COUACs, on se demande ce qu’il mange le matin. Il se lève très tôt pour composer des musiques de séries télé (Urgences, Belphégor), puis se rend à la piscine où, c’est le seul endroit, il se permet quelques longueurs. Ensuite, vers 9 heures, il travaille en studio avec des instrumentistes pour réaliser des musiques de théâtre, de danse (Hatysa, de Lucie Grégoire) ou de documentaire (Roussil, de Werner Vokmer, Les Enfants du Refus global de Manon Barbeau). L’après-midi, il visionne des longs métrages pour lesquels il enregistrera de nouvelles musiques le lendemain (20h17 rue Darling de Bernard Émond, Yellowknife de Rodrigue Jean). Parfois, en fin d’après-midi, il rencontre des collègues de travail avec qui il improvise, ou discute de musique à faire ou à partager. Il lui arrive quelques fois, rarement, de produire des spectacles où il met en scène ses compositions et ses drôles d’idées fantaisistes, alors là, il ne faut pas le manquer, ou il faut se rendre à la piscine.

Depuis sa fondation à Montréal en 1999, le Quatuor Bozzini œuvre dans les domaines des musiques nouvelle, contemporaine, expérimentale et classique. Explorant avec un égal enthousiasme le concert classique et les événements plus «éclatés», le quatuor a commandé à ce jour au-delà de cent trente œuvres et en a créé plus de deux cents. Le groupe se démarque par un répertoire diversifié et construit avec soin ainsi que par un jeu souple et un grand souci du détail. Sa programmation cherche à susciter des échanges entre des voix fortes et parfois subtiles, sans égard aux modes, et toujours avec un regard critique ne cédant jamais à la facilité. Ensemble radicalement contemporain dans un milieu en extrême effervescence, le Quatuor Bozzini est porté par la musique qu’il interprète; il offre à ses auditeurs des prestations brillantes et rigoureuses dans une atmosphère toujours inspirante.

Finaliste au 28e Grand Prix du CAM 2012, Le Quatuor Bozzini a reçu trois prix Opus du Conseil québécois de la musique: «Rayonnement à l’étranger» (2007), «Disque de l’année, contemporain» (2004) «Découverte de l’année» (2001). Il est aussi récipiendaire du Prix Étoile-Galaxie de Radio-Canada (2001), du Förderpreis de la Siemens Musikstiftung (2007) et du Prix de la critique de disques allemande: Choix du trimestre, pour Arbor Vitae (2009). Il présente annuellement une série de concerts à Montréal et fait des tournées en Europe, en Amérique du Sud, aux États-Unis et au Canada, invité par d’éminents festivals tels que MärzMusik (Berlin), Ultima (Oslo), Huddersfield (Angleterre), Klangspuren (Autriche), NovemberMusic S’Hertogenbosch (Pays-Bas) et Présences (France). Il s’est également produit dans le cadre de Deutschlandfunk Forum Neue Music, Klangraum Düsseldorf, Schreyahner Herbst, ADE*vantgarde, ARTlantische Tage, SWR Ars Nova (Allemagne), Porgy & Bess (Vienne), Open Music (Graz), Bludenze Tage (Autriche), Moments Musicaux Aarau (Suisse), Instants Chavirés (Paris), Crash, Mostly Modern Series (Dublin), Transart (Italie), Ostrava Music Days, SOUNDart Brno (Rép. Tchèque), Nordic Music Days (Islande), Rikskonserter, Ny Musik (Suède), BBC Hear and Now (Londres), Festival Encuentros (Argentine), Shift (Amsterdam et Toronto), The Kitchen, Merkin Hall (New York), June in Buffalo (Buffalo), Other Minds Festival (San Francisco), Calarts (Los Angeles), MNM, SMCQ, Suoni per il Popolo (Montréal), Domaine Forget (Charlevoix), Music on Main, Goldcorp Center (Vancouver), Open Space (Victoria), Banff Center, New Works (Calgary), Yukon Arts Centre, Music Toronto et Festival international de musique de chambre d’Ottawa.

En 2004, le quatuor crée, en collaboration avec DAME, sa propre étiquette, la Collection QB. Cette étiquette lui permet, ainsi qu’à une sélection d’artistes, d’enregistrer des compositeurs aussi différents que Steve Reich, Jo Kondo, Howard Skempton, James Tenney, Malcolm Goldstein ainsi que plusieurs compositeurs canadiens dont Jean Lesage, Claude Vivier, Michael Oesterle et Michel Gonneville. Le quatuor enregistre également sur étiquettes Wandelweiser Wergo-Deutscher Musikrat, Centredisc et ATMA Classique. On peut aussi l’entendre régulièrement sur les ondes de radios européennes et canadiennes.

Loué pour son «intense musicalité et son immense sensibilité» (Musicworks, Canada), le «phénoménal» Quatuor Bozzini (Die Zeit, Allemagne) favorise le dialogue entre créateurs de tous horizons, car pour lui la collaboration avec les compositeurs est essentielle au processus de création musicale. Attentif au développement de sa discipline, le quatuor soutient également les artistes de la relève avec son «laboratoire» musical, le Composer’s Kitchen, qui a lieu annuellement à Montréal depuis 2005 et au cours duquel de jeunes compositeurs ont le privilège de travailler avec des compositeurs mentors et les membres du quatuor. Sa participation à de nombreuses résidences (Université Concordia, June in Buffalo, Théâtre La Chapelle, Matralab), classes de maîtres et ateliers lui assurent des collaborations constantes avec de nombreux musiciens, pour lesquels la commande d’œuvres n’est que l’entrée en matière de la création.

Jean-François Laporte, artiste québécois présent sur la scène de l’art contemporain depuis le milieu des années 1990, poursuit une démarche hybride intégrant l’art sonore, la composition musicale, la performance, l’interprétation, l’installation ainsi que l’art numérique. Formé d’abord à l’Université de Montréal (Québec) puis à l’IRCAM (Paris, France), il construit sa démarche de composition sur l’écoute et l’observation active de la réalité de chaque phénomène.

Depuis plus de dix ans, il consacre beaucoup d’énergie au développement et à la fabrication de nouveaux instruments de musique qu’il intègre à ses œuvres et, depuis 2002, à ses projets d’installations. Il travaille également beaucoup en collaboration avec le milieu de la danse contemporaine.

Depuis ses débuts en 1993, Jean-François Laporte a écrit plus de soixante œuvres qui ont été créées et interprétées tant au pays et que sur la scène internationale. Le compositeur et ses œuvres se sont également mérités de nombreux prix dont plusieurs décernés par le Conseil québécois de la musique (CQM), ainsi que des premiers prix aux concours internationaux Luigi Russolo (2003) et Citta’ di Udine (2004).

Il est fondateur, directeur artistique et général des Productions Totem contemporain (PTC), et ses œuvres sont éditées chez Les éditions Babel Scores.