Mattempa

"De ce Jacques Ferron dont on ne se lasse jamais a émergé une folle improvisation du compositeur rimouskois Éric Normand et de ses acolytes dans une oeuvre puissante et sensible. "
Marie-Pierre Frappier, Le Devoir

Description
Critiques

Mattempa
12 avril 2017
Presse

Mattempa

in The Squid’s Ear (ÉU), 12 avril 2017
«Fascinating.»

Patterned after Canadian physician and author Jacques Ferron's book Gaspé Mattempa, where he postulated a character whose creation fantasy stems from a purely acoustic phenomenon. The rustling of the trees on the mountain, takes the form of a mythical creature: satan-mattempa or the squalling of the Madeleine, half voodoo character, half-Nordic, Barron's cousin Saturday, holed up in the cold mountains of the Gaspésie imaginary. In the book he wrote: “Creature noise, always present and absent at the same time, his singing blurs the horizon, the boundary between land, water and air.”

Éric Normand works with that material into these 8 musical works, imaginative and complex pieces for improvisation. Though purely acoustic, the works have the feel of bridging worlds into the electroacoustic improv realm, much like the literature they reflect bridges worlds into the mythological. Fascinating.

D'Après Jacques Ferron.
Dans l'univers métaphorique gaspésien, Ferron relève ce personnage dont la création fantasmé découle d'un phénomène purement acoustique. Le bruissement des arbres, dans la montagne, prend la forme d'une créature mythique : satan-mattempa ou le braillard de la Madeleine, personnage mi-vaudou, mi-nordique, cousin du Barron Samedi, terré dans les montagnes froides de la Gaspésie imaginaire.
Créature-bruit, toujours présent et absent à la fois, son chant brouille l »horizon, la frontière entre la terre, l'eau et l'air.

Credits:

Musique : Éric Normand

Raphaël Arsenault, violon
Antoine Létourneau-Berger, percussions
Philippe Lauzier, clarinette basse et saxophone soprano
Alexandre Robichaud, trompette de poche
Éric Normand, basse électriques, branches

Prise de son : Robin Servant
Montage et mix, Éric Normand
Mastering, oreille extérieur : Mario Gauthier
Photo, visuel : Frédérique Laliberté
Graphisme de la pochette : Marie-Pierre Morin

Enregistre dans la fôret de St-René-de-Matane en août 2015.