Presse

EXTRAITS DE LA PRESSE AU SUJET DE TOUR DE BRAS ET DE SES PRODUCTIONS

GGRIL, Combines, LP 20013 :

EYAL HAREUVENI, all about jazz (Israel) :

« ★★★★   Brilliant, provocative music. »

 

Julien Héreault, ImproSphere (France), juillet 2014

« Mais un pays dont on parle moins et qui possède également plusieurs scènes intéressantes de musiques innovatrices, c’est le Canada, et plus particulièrement le Québec. On connaît bien le platiniste Martin Tétrault, mais c’est à Rimouski, autour du bassiste Eric Normand, que gravitent également de nombreux musiciens intéressants. »

 

Stuart Broomer, The Wholenote, Toronto, janvier 2014 :

« While Weeds and Aldcroft work in major population centres, bassist Éric Normand, through sheer creativity, commitment and energy, has somehow made Rimouski, Quebec a hotbed for free improvisation, producing concerts, drawing in international guests and releasing music in a welter of media on his Tour de Bras label. (…) GGRIL has released one of the year’s most beautiful records, Combines a red-vinyl LP in a clear plastic sleeve, (TDB 990001LP tourdebras.com). There’s a delightful sense of community get-together in the music, whether it’s using chance methodologies or two conductors simultaneously leading a collective improvisation, and it extends to the unlikely combination of instrumentalists: multiple percussionists, bassists, and guitarists with an accordionist among the featured voices.(..) It’s an invitation to sample one of Canada’s most creative musical visions. »

 

Curt Cuisine in Skug, Allemagne, décembre 2013 :

(traduction libre) «  La retenue disciplinée , qui se glisse dans la réminiscence presque jazzy (quelque part entre la fin de Gil Evans et au début de Cecil Taylor , mais comme je l’ai dit seulement presque ) et bien sûr la couleur locale canadienne-française . »

 

Mecha Fixes clocks, Beau comme un aéroport, CD 2013

Par Pierre Durr in Revue & Corrigée (France), 1 avril 2014

« Le projet que porte Michel F Côté depuis 2005 — parallèlement à ses autres prestations — à savoir Mecha Fixes Clock, en est à sa 4e réalisation. Et cela reste l’une des propositions les plus intéressantes du moment dans la production québécoise. Parce que l’auditeur exigeant y trouve la plupart des ingrédients qui nourrissent son paysage sonore. Improvisations judicieuses, délicatesse des interventions instrumentales, création d’une ambiance prenante, à l’intérieur de trames préconstruites, des lignes mélodiques captivantes délicatement perverties. »

 

Par Marc Chénard in La Scena Musicale #19:4 (Québec), 15 décembre 2013

«  Le septette du batteur Michel F Côté propose une musique d’ambiances assez feutrées mais abouties (…). »

 

GGRIL, Vivaces, CD 2011

By John Colburn, free jazz mag (usa/ Belgique), avril 2012

Vivaces is a blueprint of sorts, a how-to for groups exploring large group improvisations.  As a recording it is fascinating listening, and the LeGGRIL project is an excellent model for the development of a regional avant garde. It and other adventurous music can be found at the Tour de Bras label site.

 

Par Philippe Renaud in ImproJazz #190 (France), 1 septembre 2012

« …savant mélange de professionnels et d’amateurs que ce disque très réussi permettra de mieux faire connaître. Et, entre nous, la relève est bien là. Sachons l’écouter, même si elle nécessite un petit coup de pouce d’artiste, disons, confirmé. »

Par Jason Bivins, Signal to Noise (États-Unis), 2012

« the music is rooted in timbral swirl and morass but it had a shape to it, a gathering and  dispersion of sounds realized by players who know when not to play and how to coax fascinating details from their instruments »

Denley, Lauzier, Martel, Myhr, Normand, Transition de Phase, CD 2011

 

Julien Héreault, ImproSphere (France), 2011

«Trois pièces créatives et innovatrices, intenses et variées, profondes et riches dans la forme (la structure) comme dans le contenu (le timbre).»

 

François Couture, Mr Delire (Québec), 2011.

« Haute voltige télépathique, trésor d’inventivité (les techniques de flûte de Denley, Martel et ses feedback contrôlés, les interventions de guitare acoustique distillées par Myhr). Très réussi »

Jean Derome et Lê Quan Ninh, Fléchettes

 

Joel Pagier, ImproJazz (France), 2011 :

« La violence des échanges étonne tout d’abord. Que cela crisse, hurle, grince, dérape et se rejoigne dans l’ultime expression d’une colère enfouie qui, soudain, exploserait, n’est pas la moindre surprise de cet enregistrement en tous points essentiel. »

 

Downtown Music Gallery (New York, USA) 2011

«Consistently fascinating if you take the time to explore.» Downtown Music Gallery (New York, USA)

 

Dolf Mulder in Vital #779 (Pays-Bas), 2011 :

« As a duo they give way to some very adventurous improvisations. They had a lot to share. Absolutely a very successful meeting, showing many sides of their improvisational skills. The improvisations are full of many colors, energy and surprises. A very rich album. »

 

 

Autre :

«  Un festival fort original », Laurent Leblond, L’avantage, Rimouski, 2005

«  Tour de Bras produit l’événement qui met en scène des artistes aux parcours éclectiques et singuliers », Tony Tremblay, BANDE À PART, 2008

« When it comes to free improvisation in the province of Quebec, we all think first of Montréal, then perhaps Québec (and Victoriaville, but there is no local scene there, only the FIMAV festival). Who would have thought that an experimental music community could emerge from Rimouski, a small city way up on the St. Lawrence River? And yet, that is what happened in the mid-2000’s with the recurring Rencontres de musiques spontanées event and the inception in 2006 of the Tour de Bras label »  François Couture, All Music Guide, 2007

« The composition worked with this alternation between seduction and repulsion, and was ultimately an intriguing success » , Gordon Marshall, All about jazz, 2010 – À propos du concert Musique de Batailles, de Éric Normand

« My favorite guy from Rimouski delivered a deep, complex composition. It was a tad bit long but well assumed. I was hearing some James Tenney in his take on the string quartet (where the electric bass substituted for the doublebass). Mission accomplished for his first FIMAV presence » François Couture, Mr Delire. blog and radio show, 2010 – À propos du concert Musique de Batailles, de Éric Normand

« Listeners who welcome aural challenges are rewarded with the sounds of distinctive four-way interplay. » Ken Waxman, dans Opus, 2006 – À propose du CD Dix situations précaires.

« Though subdued and largely on the quiet side of the spectrum, this wickedly satisfying recording has already found a regular slot in my CD player’s busy schedule. » Tom Sekowski in The WholeNote, 2007 – À propose du CD Dix situations précaires.

« L’album Dix situations précaires présente un quartet à l’instrumentation peu courante, James Darling, violoncelle, Gabriel Dionne, percussions, Lori Freedman, clarinettes et Diane Labrosse, échantillonnages, et leur musique de chambre contemporaine improvisée, où les instruments s’entrecroisent avec légèreté, complicité et même douceur » Gilles Boisclair, dans SOCAN, 2007