RMS 32

Cet automne, Tour de Bras s’associe au Quatuor Bozzini pour faire rayonner les musiques nouvelles à travers le Québec avec l’événement Québec Musiques Parallèles.

Ne ratez pas nos concerts à Matane, Rivière-du-Loup, L’Isle-Verte et Albertville!

Québec Musiques Parallèles (QMP) : association informelle d’artistes, de producteurs et de diffuseurs, de lieux œuvrant sur des routes parallèles, en marge de l’industrie, reliant les régions et les grands centres. Humainement et virtuellement. Sous la double direction artistique d’Isabelle Bozzini et d’Éric Normand, l’événement souhaite faire rayonner les musiques de création d’ici dans toutes les régions du Québec et hors des grands centres.

Contribution suggérée : 15$ / concert
Passeport festival : 35$
Billets disponibles sur quoivivrerimouski.com

ERIKm – Idiosyncrasie // Camille Émaille

jeudi, 7 OCT, 20H – Coop Paradis
Événement FB : facebook.com/events/151305230499449
Achat de billets : www.quoivivrerimouski.com

Akousma, Avatar et Tour de Bras s’associent pour présenter Erikm, musicien incontournable de la scène française et as du détournement technologique.

« Idiosyncrasie a la caractéristique de se nourrir de sources sonores issues du réel, en temps réel, au travers des flux disponibles sur Internet.
La majorité des sources sonores sont libres d’accès via une plateforme en ligne soundmap développée dans le cadre de recherches à Locus Sonus, laboratoire en Arts audio à Aix-en-Provence, France.
Mon rapport à l’aléatoire puise son origine dans la remise en cause de mes modes de compositions et du jeu instrumental. Comment sortir d’une colonisation de l’esprit, inhérente à la socio-culture, en vue de pouvoir s’aérer de ses « propres » schémas de pensée? Par exemple, lancer une tête de lecture au hasard d’une surface d’un vinyle au risque d’un hors champ. Ce geste intègre volontairement l’accident où l’agencement de ces sources sonores se fait intuitivement, dans l’instant. » Erikm

Camille Émaille

trio avec Petr Vrba et Éric Normand

Camille Émaille (France) , percussions
Petr Vrba (Rép. tchèque) , trompette et synthétiseur
Éric Normand (Québec) , basse électrique

Après 32 éditions, les RMS ont couvert tout le spectre des musiques contemporaines. Mais, parfois, il est nécessaire de faire un retour aux sources et de convier une poignée d’improvisateurs de haut vol pour une soirée aussi imprévisible que réjouissante faite de rencontres in situ en duo, en trio ou en solo.
Camille Émaille est un véritable phénomène. La jeune percussionniste à la technique époustouflante se fait remarquer autant pour son travail avec des compositeurs actuels que comme improvisatrice.
Petr Vrba, quant à lui, est l’âme de la musique improvisée tchèque. Musicien touche-à-tout et organisateur de spectacles, il est l’un des principaux pivots autour desquels se tissent des liens entre son pays et le reste du monde.

« Sur un fil ou dans un écho, entre les gongs et les fûts, les cymbales et les peaux, les performances de la percussionniste Camille Émaille tiennent de l’équilibrisme autant que de la sculpture sonore. C’est une architecture à la fois précaire et spectaculaire qui s’y noue, une dramaturgie ténue et tendue qui s’y joue, corps-à corps gracile et animal avec une matière sonore qu’elle pétrit ou actionne. »

DOODOODOO + Haliriki

Samedi, 9 OCT 2021, – 20H – Coop Paradis
Événement FB : facebook.com/events/588149799051649/
Achat de billets : www.quoivivrerimouski.com

Co-présenté avec E27 et Suddenly Listen

Pierre-Emmanuel Beaudoin, batterie
Alexandre Martel, traitement sonore
Lou-Adriane Cassidy, traitement sonore
Jean-Étienne Colin-Marcoux, traitement sonore

Présenté par E27 musiques nouvelles, DOODOODOO est un concert de 30 minutes explorant l’improvisation instrumentale ainsi que le traitement sonore en direct. Construite autour d’une improvisation préparée de 30 minutes à la batterie, interprétée par Pierre-Emmanuel Beaudoin, cette pièce a été conçue d’abord comme un enregistrement lors de quatre jours de studio à Tokyo en 2019. Fruit d’un travail collectif, Hubert Lenoir et son noyau de créateurs (Alexandre Martel, Marius Larue, Lou-Adriane Cassidy et Pierre-Emmanuel Beaudoin) ont créé une œuvre riche présentant une variété impressionnante de timbres et de textures.


HALIRIKI

Halifax – Rimouski

Norman Adams, violoncelle
Brandon Auger, électroniques
Éric Normand, basse et effets
Antoine Létourneau-Berger, percussions et électroniques

Il y a maintenant 10 ans que l’organisme Suddenly Listen (Halifax) collabore avec Tour de Bras. En 2020, nos saisons respectives devaient réunir deux musiciens-phares de chaque organisme dans le cadre d’une résidence de création conjointe. Finalement, les quatre musiciens se sont partagé des fichiers sonores afin de développer leur univers sonore. Ce concert sera leur première rencontre réelle et fera suite à deux jours de travail commun.


Quatuor Bozzini + Rémy Bélanger de Beauport // Là-dehors

Dimanche, 10 octobre, 19h
Événement FB : facebook.com/events/140455368281514/
Achat de billets : www.quoivivrerimouski.com

Rémy Bélanger de Beauport offre l’intensité de sa fascination pour le déploiement des structures musicales. Quelques empreintes sonores puisées à même son vocabulaire de violoncelliste improvisateur sont transmises au quatuor et aménagent un état qui se replie sur lui-même et s’ouvre à nouveau. S’échaffaudant sur près de 45 minutes, la pièce donne à parcourir les facettes irrégulières d’un cristal. Rémy Bélanger de Beauport invite par ailleurs l’auditoire et les interprètes à revenir au corps, à laisser le regard et l’oreille tout comme le souffle passer d’un instrument à l’autre, d’un geste musical à la danse qui le crée et vice-versa. Il travaille les matériaux bruts de la rigueur, du trauma et de l’intuition et les transforme, en étroite collaboration avec le Quatuor Bozzini, en virtuosité de présence.

La Quatuor Bozzini est l’un des plus fiers représentants de la musique nouvelle canadienne, un ensemble hyper-actif, fort d’une carrière internationale enviable.
Le Quatuor Bozzini se distingue par son «jeu extraordinaire» (Alex Ross, The New Yorker) et construit avec soin un répertoire diversifié, qui ne cède jamais à la facilité ou aux modes, donnant lieu jusqu’à maintenant à plus de quatre cents commandes ainsi qu’à près de cinq cents créations.


Là-dehors

Eric Brochard, Spatialisation, reverb et traitement informatique
EriKm, Lutherie informatique
Loïc Guénin, Percussions, objets acoustiques trouvés, voix
Instigateur de ce projet et directeur artistique du Phare à Lucioles (Sault, France), Loïc Guénin a compris que la musique contemporaine avait besoin de faire oublier son image agressive, méprisante et excluante. Avec lui, l’expérimentation est sympathique; elle se crée par des manipulations inédites d’objets sonores en complicité avec le public.
Pour ce faire, il a réuni autour de lui des musiciens incontournables de la scène française.
Après une première rencontre sur la scène de la Cité Musicale de Metz, c’est au M![lieu], à Sault, que le désir d’une recherche sonore collective s’est concrétisé et que ce groupe étonnant séduit le public avec une musique amalgamant sons de synthèse et sons quotidiens.

Produit avec le support du Consulat Général de France